Ags34
- 144 v. -

Comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine ?

Se faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine n’est plus un luxe en ces temps de crise, en plus de l’apparition sur le marché de nombreux produits de placement à différentes vocations et caractéristiques. Il est donc important de savoir choisir le conseiller qui vous guidera dans vos choix et qui vous accompagnera tout au long de la gestion de votre portefeuille jusqu’à leur transmission à vos héritiers le moment venu.

Optez pour un CGP indépendant

Les GCP indépendants sont ceux qui exercent à leur propre cabinet, à la différence des conseillers qui sont salariés dans un établissement tel que les assurances, les banques, etc. Ces derniers vont souvent proposer le catalogue de produits que leur établissement commercialise, d’où une approche qui ne sera pas toujours objective.

Entrepreneur, Démarrez

Le CGP indépendant en revanche saura vous proposer la bonne stratégie sur la base d’une liste complète de tous les produits en circulation sur le marché. Son approche sera plus juste et entièrement personnalisée par rapport à vos attentes et votre profil.

Choisissez un CGP de proximité

Bien que les consultations à distance soient de plus en plus démocratisées depuis ces dernières années, en plus du contexte de crise sanitaire qui privilégie la limitation des contacts physiques, il est toujours préférable de choisir un GCP de proximité. Les consultations au cabinet sont toujours de meilleure qualité. Toujours est-il qu’avec l’apparition d’outils de communication digitale dernier cri, les consultations en ligne comportent aussi de nombreux avantages, tels que le gain de temps et d’argent afférent aux déplacements.

Attention à la disponibilité et à la réactivité du CGP

Un conseiller en gestion de patrimoine accompagne son client toute sa vie. Vérifiez par conséquent sa disponibilité, qu’il fournisse ses prestations en ligne ou à son cabinet. Par ailleurs, les lois évoluent avec le temps et le rôle de ce professionnel en gestion patrimoniale est d’effectuer une veille permanente sur ces dernières. Il doit donc être réactif et se tourner rapidement vers son client afin de lui faire part des lois récemment votées et des nouvelles stratégies à adopter, au besoin. Ayez également un aperçu de ses compétences ; celui-ci devra être polyvalent et doté des connaissances poussées en finances, fiscalité, droit civil et droit des affaires entre autres.

Sélectionnez un CGP qui vous accompagnera jusqu’à la transmission de votre patrimoine

Rappelons qu’un patrimoine est aussi destiné à être transmis à ses héritiers le moment venu. Il est alors du rôle du CGP de mettre en œuvre toutes les solutions permettant d’optimiser cette transmission. Sa mission est d’informer son client sur les avantages de préparer et d’anticiper cette étape incontournable : sur le choix du montage à mettre en place par rapport à ses avantages ainsi qu’à la complexité du patrimoine de son client. Les meilleures solutions sont celles qui aboutissent au paiement de frais moindres et à une réduction fiscale optimale.

De plus en plus de particuliers se tournent vers les CGP

Les conseillers en gestion patrimoniale ne sont pas seulement destinés aux professionnels et aux propriétaires d’actifs de taille, mais aussi à tous types d’investisseurs, quelle que soit l’importance de leur portefeuille. Avec l’apparition de nouveaux produits et dispositifs sur le marché, beaucoup sont intéressés sur la nécessité de placer leur argent, le sécuriser et en générer du bon rendement. Avec la crise économique actuelle, les risques de perte en capital décuplent et les investisseurs préfèrent faire profil bas. Cependant, la durée de cette crise étant incertaine, ces derniers font appel aux CGP afin de bénéficier des meilleurs conseils. Cela par rapport au contexte actuel, aux opportunités à saisir et aux risques à prévoir.

Actu Patrimoine

  1. 10 Oct. 2020L'agence immobilière qui s'adapte à votre budget !3 v.
  2. 19 Juil. 2020Comment compléter votre retraite avec un placement immobilier ?187 v.
  3. 17 Mai 2020Retraite : avez-vous compris la réforme du Plan d’Epargne Retraite ?219 v.